28. août, 2019

France - Utiliser son téléphone au volant sera maintenant puni d'un retrait de permis.

Le texte a été adopté à l’Assemblée cette semaine. S’il est validé par le Sénat, la sanction sera effective dès cet automne.
Voir ou conduire il faut choisir. Peu importe que ce soit parce que vous passez un coup de fil ou que vous manipulez une application (de messagerie comme de GPS). Seule condition pour un retrait immédiat : qu’une seconde infraction soit commise en même temps que l’usage du portable. Un excès de vitesse, le franchissement d’une ligne blanche, un stop ou un feu grillé… Sans parler évidemment des accidents responsables.

Le texte a été adopté à l’Assemblée cette semaine. S’il est validé par le Sénat, la sanction sera effective dès cet automne.
Voir ou conduire il faut choisir. Peu importe que ce soit parce que vous passez un coup de fil ou que vous manipulez une application (de messagerie comme de GPS). Seule condition pour un retrait immédiat : qu’une seconde infraction soit commise en même temps que l’usage du portable. Un excès de vitesse, le franchissement d’une ligne blanche, un stop ou un feu grillé… Sans parler évidemment des accidents responsables.

Derniers commentaires

26.11 | 12:44

Bonjour la retenue du véhicule doit être ordonnée par qui le Policier, un Officier et Magistrat ? Tous sont ils habilités ?

29.04 | 11:49

Bonjour,
Est ce possible d'être contacté par la personne qui gère ce site internet?
Nous avons quelques suggestions de mise a jour.
Bien à vous,

11.03 | 15:19

Philippe, tous les conducteurs de véhicules prioritaires doivent néanmoins respecter le même devoir général de prudence qui incombe à tout usager (en vertu des articles 1382 et 1383 du code civil).

11.03 | 14:59

La proposition doit être adressée au gestionnaire de la voirie, commune ou région. Si la Flandre en place, il n'y a pas de raison pour que la Wallonie ne puisse le faire !

Partagez cette page