S’apprêter à traverser sur un passage pour piétons ?
Faut-il prendre le risque de s'avancer DEVANT la voiture qui approche, en  escomptant qu'elle s'arrête. NON !  Il faut seulement donner l'impression que l'on ne désire pas laisser passer  la voiture, donner l'impression que l'on veut passer, donner l'impression que l'on attend que la voiture s'arrête afin que l'on puisse traverser : ce sont des messages que l'on envoie au conducteur.
Comment donner cette impression ? En ayant la posture naturelle de quelqu'un qui veut  traverser, et qui, pour ce faire, attend que la voiture s'arrête. Cette posture naturelle c'est, par exemple, une jambe en avant comme dans un pas figé, le corps légèrement penché en avant et le regard vers la voiture, avec un ou deux coups d'œil rapide vers l'autre sens. Cela pourrait paraître compliqué, il n'en est rien : c'est une posture que le piéton prend spontanément lorsqu'il désire traverser et que le conducteur comprend instantanément. Inversement, s'il  garde les pieds joints et semble attendre que la voiture passe, elle ne s'arrêtera pas et passera.
Manifester clairement son intention de s’engager, c’est donc :                                                                                                   1 -se montrer,  2 - regarder la voiture, 3 - avoir la posture (ne faire aucun signe), 4 - attendre l'arrêt

S’apprêter à traverser sur un passage pour piétons ?
Faut-il prendre le risque de s'avancer DEVANT la voiture qui approche, en escomptant qu'elle s'arrête. NON ! Il faut seulement donner l'impression que l'on ne désire pas laisser passer la voiture, donner l'impression que l'on veut passer, donner l'impression que l'on attend que la voiture s'arrête afin que l'on puisse traverser : ce sont des messages que l'on envoie au conducteur.
Comment donner cette impression ? En ayant la posture naturelle de quelqu'un qui veut traverser, et qui, pour ce faire, attend que la voiture s'arrête. Cette posture naturelle c'est, par exemple, une jambe en avant comme dans un pas figé, le corps légèrement penché en avant et le regard vers la voiture, avec un ou deux coups d'œil rapide vers l'autre sens. Cela pourrait paraître compliqué, il n'en est rien : c'est une posture que le piéton prend spontanément lorsqu'il désire traverser et que le conducteur comprend instantanément. Inversement, s'il garde les pieds joints et semble attendre que la voiture passe, elle ne s'arrêtera pas et passera.
Manifester clairement son intention de s’engager, c’est donc : 1 -se montrer, 2 - regarder la voiture, 3 - avoir la posture (ne faire aucun signe), 4 - attendre l'arrêt

Derniers commentaires

26.11 | 12:44

Bonjour la retenue du véhicule doit être ordonnée par qui le Policier, un Officier et Magistrat ? Tous sont ils habilités ?

29.04 | 11:49

Bonjour,
Est ce possible d'être contacté par la personne qui gère ce site internet?
Nous avons quelques suggestions de mise a jour.
Bien à vous,

11.03 | 15:19

Philippe, tous les conducteurs de véhicules prioritaires doivent néanmoins respecter le même devoir général de prudence qui incombe à tout usager (en vertu des articles 1382 et 1383 du code civil).

11.03 | 14:59

La proposition doit être adressée au gestionnaire de la voirie, commune ou région. Si la Flandre en place, il n'y a pas de raison pour que la Wallonie ne puisse le faire !

Partagez cette page