Aux endroits où aucun passage pour cyclistes n’est prévu, les cyclistes empruntent souvent les passages pour piétons pour traverser. Quand ils descendent de vélo et traversent à pied, ils sont alors considérés comme des piétons et ont donc priorité par rapport aux véhicules qui s’approchent du passage pour piétons.Sur la deuxième photo, quand un cycliste marche le vélo à la main, il devient un piéton et emprunte donc le trottoir. Toutefois, s’il y gêne les piétons ou s’il n’y a ni trottoir, ni accotement,

Aux endroits où aucun passage pour cyclistes n’est prévu, les cyclistes empruntent souvent les passages pour piétons pour traverser. Quand ils descendent de vélo et traversent à pied, ils sont alors considérés comme des piétons et ont donc priorité par rapport aux véhicules qui s’approchent du passage pour piétons.Sur la deuxième photo, quand un cycliste marche le vélo à la main, il devient un piéton et emprunte donc le trottoir. Toutefois, s’il y gêne les piétons ou s’il n’y a ni trottoir, ni accotement,

Derniers commentaires

26.11 | 12:44

Bonjour la retenue du véhicule doit être ordonnée par qui le Policier, un Officier et Magistrat ? Tous sont ils habilités ?

29.04 | 11:49

Bonjour,
Est ce possible d'être contacté par la personne qui gère ce site internet?
Nous avons quelques suggestions de mise a jour.
Bien à vous,

11.03 | 15:19

Philippe, tous les conducteurs de véhicules prioritaires doivent néanmoins respecter le même devoir général de prudence qui incombe à tout usager (en vertu des articles 1382 et 1383 du code civil).

11.03 | 14:59

La proposition doit être adressée au gestionnaire de la voirie, commune ou région. Si la Flandre en place, il n'y a pas de raison pour que la Wallonie ne puisse le faire !

Partagez cette page