Le couloir de secours (ou voie de secours) est un principe de libération d’un espace pour les véhicules d’intervention entre les files d’un embouteillage. En Allemagne, en Autriche, au Luxembourg, en République tchèque et en Suisse, il faut laisser un corridor entre la voie de gauche et celle(s) de droite dans les embouteillages. Il sert  à créer un couloir de secours pour les véhicules d’intervention. Si l’espace n’est pas suffisant, il est alors autorisé de s’installer sur la bande d’arrêt d’urgence. En Belgique, ce principe n’est toujours pas inscrit dans le code de la route.

Le couloir de secours (ou voie de secours) est un principe de libération d’un espace pour les véhicules d’intervention entre les files d’un embouteillage. En Allemagne, en Autriche, au Luxembourg, en République tchèque et en Suisse, il faut laisser un corridor entre la voie de gauche et celle(s) de droite dans les embouteillages. Il sert à créer un couloir de secours pour les véhicules d’intervention. Si l’espace n’est pas suffisant, il est alors autorisé de s’installer sur la bande d’arrêt d’urgence. En Belgique, ce principe n’est toujours pas inscrit dans le code de la route.

Derniers commentaires

26.11 | 12:44

Bonjour la retenue du véhicule doit être ordonnée par qui le Policier, un Officier et Magistrat ? Tous sont ils habilités ?

29.04 | 11:49

Bonjour,
Est ce possible d'être contacté par la personne qui gère ce site internet?
Nous avons quelques suggestions de mise a jour.
Bien à vous,

11.03 | 15:19

Philippe, tous les conducteurs de véhicules prioritaires doivent néanmoins respecter le même devoir général de prudence qui incombe à tout usager (en vertu des articles 1382 et 1383 du code civil).

11.03 | 14:59

La proposition doit être adressée au gestionnaire de la voirie, commune ou région. Si la Flandre en place, il n'y a pas de raison pour que la Wallonie ne puisse le faire !

Partagez cette page